Conception de l'éclairage routier : vers la prise en compte du contexte et de l'activité de conduite - Laboratoire Interdisciplinaire des Sciences du Numérique Access content directly
Journal Articles Lux la Revue de l'Eclairage Year : 2010

Conception de l'éclairage routier : vers la prise en compte du contexte et de l'activité de conduite

Abstract

La visibilité en conduite est primordiale, puisque c'est la détection des objets routiers qui permet au conducteur d'analyser et d'évaluer son environnement. La fonction principale de l'éclairage routier est d'améliorer la détection d'objets présents sur la chaussée la nuit, pour permettre leur évitement, et ce, grâce à l'anticipation rendue plus performante. L'effet de l'éclairage sur les performances visuelles est décrit au moyen de grandeurs photométriques, telles que l'éclairement, la luminance et le contraste. Le niveau de visibilité (VL) permet de quantifier la performance d'un observateur à partir du contraste de luminance. Le modèle classique proposé par Adrian (1989) permet le calcul du VL d'une petite cible sur un fond uniforme, et se fonde sur des données psycho-physiques de laboratoire (Blackwell, 1946). L'AFE le décrit comme suit : « le VL définit, pour un objet donné de luminance Lc, le rapport entre l'écart absolu de luminance objet/fond et l'écart absolu de luminance de l'objet/fond au seuil de visibilité, pour un état d'adaptation donné » (AFE, Recommandations relatives à l'éclairage des voies publiques, 2002, p.84). Dit autrement, VL=5 signifie que le contraste de luminance de la cible est 5 fois le contraste nécessaire pour détecter cette cible en situation de laboratoire. Le principal intérêt du VL pour décrire la visibilité est que, contrairement à d'autres indicateurs comme l'éclairement ou la luminance, il prend en compte la performance de détection d'une cible, qui est l'aspect de la conduite que l'éclairage routier vise à améliorer. En France, le VL est évoqué dans les Recommandations de l'AFE, mais aucun scénario de calcul et de mesure n'y est associé, ce qui rend cet indicateur peu opérationnel et contribue à sa faible utilisation par les praticiens. De plus, cet indicateur n'est pas mentionné dans la norme européenne EN 13201 (2005) traitant de l'éclairage public. Aux Etats-Unis, le VL sert de socle au modèle Small Target Visibility (STV), qui propose un scénario de mesure et utilise un « scénario de référence », centré sur la détection de cibles en situation de conduite (IESNA 2000).
No file

Dates and versions

hal-00550212 , version 1 (24-12-2010)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00550212 , version 1

Cite

Anaïs Mayeur, Roland Bremond. Conception de l'éclairage routier : vers la prise en compte du contexte et de l'activité de conduite. Lux la Revue de l'Eclairage, 2010, 258, pp 49-52. ⟨hal-00550212⟩
85 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More