Ensembles indépendants et au-delà, à travers le prisme des systèmes distribués et des graphes colorés - Laboratoire Interdisciplinaire des Sciences du Numérique Access content directly
Theses Year : 2022

Ensembles indépendants et au-delà, à travers le prisme des systèmes distribués et des graphes colorés

Independent sets and beyond, through the prism of distributed systems and colored graphs

Abstract

The work presented in this thesis can be divided in two, the first part focusing on self-stabilization in distributed systems, and the second one on classical graph algorithms.The self-stabilization part deals with Byzantine faults for problems that had no prior algorithm handling those. One of them is then used to propose a way to produce self-stabilizing algorithms for mendable problems in anonymous networks. The classical graph algorithm part introduces a new problem that extends some previous work on colored matchings and gives a hardness results as well as an FPT algorithm for a specific parameter.Chapter 3 introduces an algorithm that handles Byzantine faults and solves the MIS problem in anonymous systems in O(n²) rounds with high probability under the fair distributed daemon. It then gives a slightly modified version of this algorithm, that solves the same problem under the adversarial distributed daemon (without handling Byzantine faults) in O(n²) moves.Chapter 5 introduces an algorithm that handles Byzantine faults and solves the Minimal Clique Decomposition problem in O(Δn) rounds under the fair distributed daemon in systems with unique identifiers.Chapter 4 introduces an algorithm that solves the (k,k-1)-ruling set problem in anonymous networks under the Gouda daemon. The parallel construction of multiple such ruling sets allows to find a distance-K coloring in an anonymous network, whose colors are used as identifiers to solve any mending problems on anonymous networks.Finally, Chapter 6 introduces a new problem, the Minimum Colored Maximum Matching problem, that extends what had already been done on colored matchings. The problem is shown to be NP-hard and hard to approximate within a logarithmic ratio of the size of the graph. It is also proven W[2]-hard with the parameter "size of the solution", but fixed-parameter tractable with the parameter "size of a maximum matching".
Le travail présenté par cette thèse peut être divisé en deux parties, la première se concentrant sur l'autostabilisation dans des systèmes distribués, la seconde sur de l'algorithmique de graphe classique. La partie portant sur l'autostabilisation s'intéresse aux pannes Byzantines pour des problèmes qui n'avaient pas d'algorithme connu supportant celles-ci. L'un d'eux est ensuite utilisé pour proposer un mécanisme produisant des algorithme autostabilisants pour tout problème raccommodable dans des réseaux anonymes. La partie d'algorithmique de graphes introduit a nouveau problème étendant des travaux antérieurs sur les couplages colorés et donne un résultat de difficulté algorithmique ainsi qu'un algorithme FPT pour un certain paramètre.Le chapitre 3 introduit un algorithme qui supporte les pannes Byzantines et résout le problème de l'indépendant maximal dans les systèmes anonymes en O(n²) rounds avec forte probabilité sous le démon distribué juste. Il donne ensuite une version légèrement modifiée de cet algorithme qui résout le même problème sous le démon distribué antagoniste (sans supporter de pannes Byzantines) en O(n²) opérations.Le chapitre 5 introduit un algorithme qui supporte les pannes Byzantines et résout le problème de partition minimales en cliques en O(Δn) rounds sous le démon distribué juste dans des systèmes à identifiants uniques.Le chapitre 4 introduit un algorithme qui résout le problème du (k,k-1)-ensemble dirigeant dans les réseaux anonymes sous le démon Gouda. La construction en parallèle de tels ensembles dirigeants permet de trouver une coloration à distance K, dont on utilise les couleurs comme identifiants pour résoudre n'importe quel problème raccommodable sur des réseaux anonymes.Enfin, le chapitre 6 introduit un nouveau problème, le problème du couplage maximum minimalement coloré, qui étend des travaux antérieurs sur les couplages colorés. Ce problème est ici démontré NP-dur, et difficile à approximer sous un ratio logarithmique de la taille du graphe. Il y est également démontré qu'il W[2]-difficile en considérant le paramètre "taille de la solution", mais FPT en considérant le paramètre "taille d'un couplage maximum".
Fichier principal
Vignette du fichier
106611_SENIZERGUES_2022_archivage.pdf (946.76 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03956035 , version 1 (25-01-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03956035 , version 1

Cite

Jonas Sénizergues. Ensembles indépendants et au-delà, à travers le prisme des systèmes distribués et des graphes colorés. Distributed, Parallel, and Cluster Computing [cs.DC]. Université Paris-Saclay, 2022. English. ⟨NNT : 2022UPASG091⟩. ⟨tel-03956035⟩
87 View
37 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More