Programmation mathématique non convexe non linéaire en variables entières : un exemple d'application au problème de l'écoulement de larges blocs d'actifs - Laboratoire Interdisciplinaire des Sciences du Numérique Access content directly
Theses Year : 2023

Non convex non linear integer mathematical programming : an example of an application to the problem of trading large block of assets.

Programmation mathématique non convexe non linéaire en variables entières : un exemple d'application au problème de l'écoulement de larges blocs d'actifs

Abstract

Mathematical programming provides a framework to study and resolve optimization problems, constrained or not. It represents an active domain of Applied Mathematics, for the second half of the 20th century.The aim of this thesis is to solve an non convex, non linear, pure integer, mathematical program, under a linear constraint of equality. This problem, although studied in this dissertation only in the deterministic case, stems from a financial application, known as the large block sale problem, or optimal portfolio liquidation. It consists in selling a (very large) known quantity M of a financial asset in finite time, discretized in N points in time, while maximizing the proceeds of the sale. At each point in time, the sell price is modeled by a penalty function, which reflects the antagonistic behavior of the market in response to our progressive selling flow.From the standpoint of the mathematical programming, this class of problems is NP-hard to solve according to Garey and Johnson, because the non convexity of the objective function imposes on us to adapt classical resolutions methods (Branch and Bound, cuts) for integer variables. In addition, as no general resolution method for this class of problems is known, the methods used for solving must be adapted to the problem specifics.The first part of the thesis is devoted to solve the problem, either exactly or approximately, using Dynamic Programming. We indeed prove that Bellman's equation applies to the problem studied and thus enables to solve it exactly and quickly for small instances. For medium and large instances, for which Dynamic Programming is either not available and/or efficient, we provide lower bounds using different heuristics relying on Dynamic Programming, or local search methods, for which performance (tightness and CPU time) and complexity are studied.The second part of this thesis focuses on the equivalent reformulation of the problem in a factored form, and on its convex relaxation using McCormick's inequalities. We introduce two exact resolution algorithms, which belongs to the Branch and Bound category. They return the global optimum or bound it in limited time.In a third part, dedicated to numerical experiments, we compare our resolution methods between each other and to state of the art solvers. We notice in particular that our bounds are comparable and sometimes even better than solvers' bounds, both free and commercial (e.g LocalSolver, Scip, Baron, Couenne et Bonmin), which we use as benchmark.In addition, we show that our resolution methods may apply to sufficiently regular and increasing penalty functions, especially functions which are currently not handled by some solvers, even though they make economic sense for the problem, as does trigonometric functions or the arctangent function for instance.Numerically, Dynamic Programming does optimally solve the problem, within a minute, for instances of size N<100 and M< 10 000. Our heuristics provide very tight lower bounds, which often reach the optimum, for N<1 000 and M<100 000. By contrast, optimal resolution of the factored problem proves efficient for instances of size N<10, M<1 000, even though we obtain relatively good upper bounds. Lastly, for large instances (M>1 000 000), our heuristics based on Dynamic Programming, when available, return the best lower bounds. However, we are not able to bound the optimum tightly, since our upper bounds are not thin.
La programmation mathématique fournit un cadre pour l'étude et la résolution des problèmes d'optimisation contraints ou non. Elle constitue une branche active des mathématiques appliquées, depuis la deuxième moitié du XXème siècle.L'objet de cette thèse est la résolution d'un programme mathématique non convexe non linéaire en variables entières, sous contrainte linéaire d'égalité. Le problème proposé, bien qu'abordé dans cette étude uniquement pour le cas déterministe, trouve son origine en finance, sous le nom d'écoulement de larges blocs d'actifs, ou de liquidation optimale de portefeuille. Il consiste à vendre une (très large) quantité M donnée d'un actif financier en temps fini (discrétisé en N instants) en maximisant le produit de cette vente. A chaque instant, le prix de vente est modélisé par une fonction de pénalité qui reflète le comportement antagoniste du marché face à l'écoulement progressif.Du point de vue, de la programmation mathématique, cette classe de problème est NP-difficile résoudre d'après Garey et Johson, car la non-convexité de la fonction objectif impose d'adapter les méthodes classiques de résolutions (Branch and Bound , coupes) en variables entières. De plus, comme on ne connait pas de méthode de résolution générale pour cette classe de problèmes, les méthodes utilisées doivent être adaptées aux spécificités du problème.La première partie de cette thèse est consacrée à la résolution exacte ou approchée utilisant la programmation dynamique. Nous montrons en effet, que l'équation de Bellman s'applique au problème proposé et permet ainsi de résoudre exactement et rapidement les petites instances. Pour les moyennes et grandes instances, où la programmation dynamique n'est plus disponible et/ou performante, nous proposons des bornes inférieures via différentes heuristiques utilisant la programmation dynamique ainsi que des méthodes de recherche locale, dont nous étudions la qualité (optimalité, temps CPU) et la complexité.La seconde partie de la thèse s'intéresse à la reformulation équivalente du problème de thèse sous forme factorisée et à sa relaxation convexe via les inégalités de McCormick. Nous proposons alors deux algorithmes de résolution exacte du type Branch and Bound, qui fournissent l'optimum global ou un encadrement en temps limité.Dans une troisième partie, dédiée aux expérimentations numériques, nous comparons les méthodes de résolutions proposées entre elles et aux solvers de l'état de l'art. Nous observons notamment que les bornes obtenues sont souvent proches et mêmes parfois meilleures que celles des solvers libres ou commerciaux auxquels nous nous comparons (ex : LocalSolver, Scip, Baron, Couenne et Bonmin).De plus, nous montrons que nos méthodes de résolutions peuvent s'appliquer à toute fonction de pénalité suffisamment régulière et croissante, ce qui comprend notamment des fonctions qui ne sont pas actuellement pas prises en charge par certains solvers, bien qu'elles aient un sens économique pour le problème, comme par exemple les fonctions trigonométriques ou la fonction arctangente.Numériquement, la programmation dynamique permet de résoudre à l'optimum, sous la minute, des instances de taille N<100 et M<10 000. Les heuristiques proposées fournissent de très bonnes bornes inférieures, qui atteignent très souvent l'optimum, pour N<1 000 et M<100 000. Par contraste, la résolution du problème factorisé n'est efficace que pour N< 10, M<1 000, mais nous obtenons des bornes supérieures relativement bonnes. Enfin, pour les grandes instances (M>1 000 000), nos heuristiques à base de programmation dynamique, lorsqu'elles sont disponibles, fournissent les meilleures bornes inférieures, mais nous n'avons pas d'encadrement précis de l'optimum car nos bornes supérieures ne sont pas fines.
Fichier principal
Vignette du fichier
99109_NIZARD_2023_archivage-2.pdf (1.44 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04075372 , version 1 (20-04-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04075372 , version 1

Cite

David Nizard. Programmation mathématique non convexe non linéaire en variables entières : un exemple d'application au problème de l'écoulement de larges blocs d'actifs. Combinatoire [math.CO]. Université Paris-Saclay, 2023. Français. ⟨NNT : 2023UPASG015⟩. ⟨tel-04075372⟩
96 View
154 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More